• saturne

    Plus de sept ans après avoir quitté notre planète en compagnie de l'orbiteur américain Cassini, la sonde européenne devait se poser, vendredi 14  janvier, sur la plus grosse lune de Saturne. Un astre congelé qui offre des similitudes avec la Terre lorsqu'elle attendait la vie. La sonde Huygens a émis, vendredi, un signal reçu sur Terre, lors de sa descente finale vers Titan a annoncé Richard Ransom, responsable de l'Agence spatiale européenne (ESA).

    "C'est la première fois que l'on va se poser sur un corps céleste aussi éloigné de la Terre, et c'est l'Europe qui va le faire !" Comme ses collègues des agences spatiales américaine (NASA) et européenne (ESA), associées dans la mission Cassini-Huygens, Francis Rocard, responsable des programmes d'exploration du système solaire au Centre national d'études spatiales (CNES), est fébrile.

    <script language="javascript"></script>  w


  • Commentaires

    Aucun commentaire pour le moment

    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :